Jean-Luc Raharimanana, Président du Jury des BOMBS 2019

et nous avons un Président !

520px-Jean_Luc_Raharimanana.jpg

 

Comme dans les éditions précédentes, nous avons su faire un savant mélange entre bloggers réputés, journalistes, écrivains et aficionados de la Cause Bloguienne. Tout naturellement pour cette édition 2019, nous avons proposé à l’écrivain Jean-Luc Raharimanana de venir nous donner un coup de main pour démontrer  l’ampleur et la qualité des Blogs Malagasy sur Internet.

Voici le Profil de cet écrivain Malagasy de talent  plusieurs fois Lauréat de Prix Littéraires qui vient de sortir en 2018 son dernier ouvrage autobiographique Revenir.

Romancier, essayiste et poète malgache, Raharimanana est également auteur de pièces de théâtre, de contes musicaux et metteur en scène1.

Né le 26 juin 1967 à Antananarivo, il reçoit à l’âge de 22 ans le Prix Tardivat International de la meilleure nouvelle de langue française (RFI, ACCT, Le Monde), quitte Madagascar et vient s’installer en France grâce à une bourse d’étude. L’année d’après, il décroche le prix Tchicaya U’Tamsi du théatre interafricain (RFI)2.

Artiste engagé, refusant la haine, il se consacre à l’écriture, à la pensée et au théâtre. Il s’attaque aux mots, malaxe le sens jusqu’à ce que leur musicalité pénètre au plus profond du lecteur, ancre la mémoire dans le corps, et fait acte de beauté dans le dire et l’écrit3.

Il est l’auteur de dix huit livres, recueils, nouvelles, récits, romans, et participe à l’écriture d’ouvrages collectifs. En 1998, il se voit décerner le Grand Prix Littéraire de Madagascar (ADELF), pour Rêves sous le linceul et en 2011, le Prix de la Poésie du Salon du Livre insulaire d’Ouessant, pour Les cauchemars du gecko.

Dans un style lyrique et poétique, malgré la traversée des violences et de l’histoire tourmentée, il entrevoit toute la beauté de notre monde4.

Le théâtre occupe une place prépondérante dans sa carrière. Auteur de nombreuses pièces et de contes musicaux, il porte lui même ses textes à la scène et fonde en 2014, la compagnie SoaZara, regroupant dramaturges, musiciens, vidéastes et danseurs. Sa dernière création Parfois le vide, encensée par la critique, tourne partout en France5.

En lien avec le réseau Afrique 37, Indre et Loire, il participe en 2002 à la création du Festival Plumes d’Afrique proposant spectacles, débats, tables rondes, conférences, expositions, concerts, projections, et projets scolaires autour des expressions littéraires et artistiques d’Afrique francophone6.

En parallèle de ses publications et créations théâtrale, il est directeur de la collection Fragments aux éditions Vents d’Ailleurs. Conférencier et traducteur, il sillonne le monde pour parler écriture et littérature.

Il participe à de nombreuses manifestations culturelles, donne des cycles de conférence, mène des masterclass et tient des ateliers d’écriture avec les institutions et les théâtres autour de la question francophone.

  • 1987 : Prix Jean-Joseph Rabearivelo de poésie.
  • 1989 : Prix Tardivat International de la meilleure nouvelle de langue française (RFI, ACCT, Le Monde).
  • 1990 : Prix Tchicaya U’Tamsi du théâtre interafricain, 1990, théâtre.
  • 1998 : Grand Prix Littéraire de Madagascar (ADELF), pour Rêves sous le linceul.
  • 2011 : Prix de la Poésie, Salon du Livre insulaire d’Ouessant, pour Les cauchemars du gecko.

 

Profil Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Raharimanana

Suivez-le sur Facebook https://www.facebook.com/raharimanana37